Le rire n’est pas toujours drôle - FP Grado Superior 2015 - francés A2

Le rire n’est pas toujours drôle
Dans une interview accordée l’an dernier, le professeur de psychologie Peter McGraw, auteur d’une étude sur l’humour dans le monde, expliquait pourquoi les gens rient et pourquoi le rire peut être thérapeutique.
« Nous rions quand quelqu’un a fait quelque chose de mal. Quand il existe une menace, mais qu’il n’y a pas de réel danger. C’est ce que j’appelle la théorie de la violation bénigne. Prenons un exemple : dans une comédie, quelqu’un est blessé, on lui a tapé sur la tête avec un marteau. Or vous savez que la personne n’est pas réellement blessée parce que c’est un acteur, ou parce qu’elle continue de se comporter comme avant. Par contre, dans la réalité, taper sur la tête de quelqu’un avec un marteau, ce n’est pas drôle : il ya vraiment quelque chose de mal. »
« Mais le rire n’est pas toujours l’expression d’un amusement. Robert Provine, un psychologue qui a catalogué les situations dans lesquelles on rit dans le monde réel, a conclu que moins de 20% des cas étaient drôles. Entre autres choses, il a montré que le rire peut être une forme de politesse (« nous ponctuons nos phrases de rires et ils semblent faciliter nos interactions sociales »). Et le rire n’est pas toujours associé à des expériences positives. C’est sûr ! En 1962 on a parlé d’une épidémie de fou rire en Tanzanie. Elle a commencé chez quelques jeunes filles d’un pensionnat et ce serait propagée comme un virus, d’une personne à la suivante, d’un village à l’autre. Pour finir, on a fermé l’école et renvoyé les pensionnaires chez elles. Nous nous sommes rendus en Tanzanie pour rencontrer les personnes « contaminées ». D’emblée, ce qui nous a paru clair c’est que le pensionnat était très religieux et que la vie y était dure. (... …. ….). Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il s’agissait d’un cas d’hystérie collective, une sorte de pathologie psychosomatique déclenchée par le stress. Le rire n’en est qu’un des symptômes »
« Enfin, on parle tout le temps des effets du rire sur le corps, et il ne fait aucun doute que le rire possède des effets physiques bénéfiques. Mais son intérêt va bien au-delà : Il peut changer notre manière de percevoir le monde. Assister à un événement menaçant ou tragique et en rire, c’est rire de ses difficultés ; cela permet de les voir différemment, de les dédramatiser. »
Courier International. Mars 2015. (Texte adapté)

COMPRÉHENSION ÉCRITE

Parte 1

Répondez aux questions suivantes. Cochez la réponse correcte.

1. Donnez un titre à ce document en vous rapportant aux idées principales du texte.
A “Le rire n’est pas toujours drôle”
B “L’humour en Tanzanie”
C “Le rire selon Robert Provine”

2. Le texte ci-dessus est
A un extrait d’un roman
B un article d’opinion
C un extrait d’une interview

3. Le sujet principal du texte est
A le rire et ses différentes expressions
B le rire face à la tragédie.
C le rire et le fou rire.

4. L’auteur de l’étude sur l’humour dans le monde est
A Peter McGraw
B Robert Provine
C Peter McGraw, en collaboration avec Robert Provine.

5. Selon Robert Provine
A le rire répond toujours à des situations drôles.
B presque le 20% des situations où on rit, sont l’expression d’un amusement.
C plus du 20% des situations où on rit sont l’expression d’un amusement.

6. Selon Peter McGraw la théorie de la violation bénigne
A fait allusion à une situation de réel danger.
B présente un danger fictif qui ne se correspond pas avec la réalité.
C est dans l’esprit des personnes et n’a rien à voir avec leur vie réelle.

7. D’après le texte, l’épidémie de fou rire en Tanzanie
A a dépassé les frontières du pays
B a sauté d’un village à l’autre
C a été confinée au pensionnat de jeunes filles.

8. La cause de cette épidémie était
A un virus qui s’est propagé très rapidement.
B la vie difficile du pensionnat
C la maladie mentale des certaines personnes qui dirigeaient l’établissement.

Parte 2

Cherchez le synonyme des mots suivants parus dans le texte:


9. Danger
A Risque
B Blessure
C Peur

10. Drôle
A Folle
B Compliquée
C Amusante

11. Renvoyer
A Faire retourner
B Se faire renverser
C Repartir

12. D’emblée
A En plus
B D’autre part
C Aussitôt

13. Déclenchée
A Diminuée
B Augmentée
C Déchaînée

14. Or
A Ainsi
B Mais
C Donc

15. Au-delà
A À l’occasion
B Plus loin
C À la rencontre

Parte 3

Choisissez l’option correcte.


16. S’il ……………une vraie menace, ……………de « violation bénigne », selon Peter McGraw.
A existerait / il n’y aurait pas
B existait / il n’y aurait pas
C existait / il n’y avait pas de

17. Voici la conclusion ……………..Robert Provine nous ……………………..
A qui / a laissé
B que / a laissée
C que / avons laissé

18. D’après le texte, bien que le rire …………normalement à une situation amusante, dans un grand nombre de cas il …………..est……………………une forme de politesse.
A répond / n’ / pas
B répond / n’ / qu’
C réponde / n’ / qu’

19. ……… est à souligner est que le rire a, sans doute, des effets thérapeutiques.
A Celui qui
B Ce qu’
C Ce qui

20. Il y a pourtant, dans des situations extrêmes, des gens qui ne croient pas du tout que le rire………………….diminuer …………….drame quotidien
A puisse / son
B puisse / leur
C peut / leur

CORRIGÉ



+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...