Tu seras cadre, mon fils! - PAU 2003

>Exámenes selectividad francés Cataluña resueltos


Devenir cadre«Comment devient-on cadre?» s’est demandé Daniel Martinelli, chargé d’études au Cereq (Centre d’Études et de Recherches sur les Qualifications). Réponse: avec un bon diplôme d’enseignement supérieur.
Après avoir analysé la trajectoire professionnelle de 30.000 jeunes sortis du système éducatif en 1992 et leur situation professionnelle au bout de cinq ans, le chercheur est arrivé à cette conclusion: le baccalauréat, si chargé de symbole, n’est pas un passeport suffisant. Seuls 3,7% des titulaires de ce seul diplôme deviennent cadres. Et les bac+2*? Ces diplômes débouchent en majorité sur les emplois de techniciens. 9% seulement des diplômés de ce niveau sont cadres au bout de cinq ans. Il faut au minimum une licence* ou une maîtrise* pour accéder au statut de cadre. Les statistiques sont là pour le prouver: 59% de ces diplômés y sont parvenus au bout de cinq ans.
Devoir son statut à un diplôme plutôt qu’à un piston*, en apparence, c’est plus démocratique. Mais l’enquête du Cereq démontre également, statistiques à l’appui, que suivant que son papa est cadre ou ouvrier, les chances d’obtenir ces titres ou grades sont, encore et toujours, très inégalement réparties. «L’effet de l’origine sociale sur la formation reste considérable», note ainsi Daniel Martinelli. D’après ses calculs, un enfant de cadre a quatorze fois plus de chances d’entrer dans une grande école qu’un enfant d’ouvrier. Il a neuf fois plus de chances d’effectuer un doctorat. Même pour obtenir un diplôme à bac+2, il reste un privilégié: il a deux fois plus de chances de le décrocher qu’un enfant d’ouvrier.
Ces chiffres sonnent-ils le grand échec des idéaux d’ouverture de l’école républicaine? Daniel Martinelli se refuse à cette conclusion. « Il est exact que la part des enfants de cadres diplômés du supérieur reste constante depuis quinze ans, note-t-il. Mais, parallèlement, la part des cadres dans la population active ne cesse de croître; cela démontre que les enfants issus d’autres catégories socioprofessionnelles accèdent en plus grand nombre au supérieur ».
Toutefois, trente ans après les grands rêves de démocratisation de l’université, l’ascenseur social se révèle bien lent.
D’après Le Nouvel Observateur, 13-19 septembre 2001
* Cadre: employé appartenant à la catégorie supérieure dans une entreprise.
* Bac+2: diplôme que l’on obtient en réalisant deux années d’études après le baccalauréat.
* Licence: grade universitaire entre le baccalauréat et la maîtrise.
* Maîtrise: titre universitaire supérieur à la licence et inférieur au doctorat.
* Piston: recommandation pour obtenir un poste de travail.

 

RESPUESTAS

COMPRÉHENSION ÉCRITE

Lisez le texte. Répondez aux questions ci-dessous. Puis recopiez les mots ou expressions du texte sur lesquels se fondent vos répliques.
1. Est-ce que le bac est une garantie pour avoir un bon emploi dans une entreprise ?
2. A quel type d’emploi accèdent la plupart des jeunes qui ont un bac+2 ?
3. Quels sont les diplômes qui donnent accès le plus facilement à un poste de cadre?
4. Dans quelle mesure l’origine sociale des parents est-elle importante pour réaliser des études de doctorat ?

+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...