Le révolté d'Henri-IV . PAU francés 2011

>Exámenes selectividad francés Cataluña resueltos


Victor Colombani - Révolte d'Henri-IV - UNLC’est un adolescent qui n’a rien d’un meneur de barricades. Un garçon calme et comme il faut, inscrit au prestigieux lycée Henri-IV à Paris. Ces dernières semaines, Victor Colombani a pourtant beaucoup manqué aux cours. Le jeune homme avait autre chose à faire: être dans la rue le porte-parole d’une révolte lycéenne à l’ampleur inattendue contre la réforme des retraites du gouvernement Sarkozy.
C’est son baptême du feu. Sa première mobilisation comme président de l’Union nationale lycéenne (UNL), le syndicat le plus représenté dans les lycées (6 000 adhérents). Victor Colombani n’a été élu que le 3 octobre dernier. Quatre jours avant que la fièvre ne surgisse dans les salles de classe. Une révolte des jeunes comme la France n’en avait pas connu depuis très longtemps.
De l’avis général, le nouveau leader lycéen s’en sort très bien. Les dirigeants syndicaux des grandes centrales se disent surpris par sa maturité. Et les médias ont trouvé leur figure du mouvement de la rentrée 2010. Un adolescent en sac à dos qui résume les angoisses d’une génération « sacrifiée » face au marché du travail, et qui, du haut de ses 16 ans et de son mètre soixante-cinq («Je suis moins complexé que Sarkozy sur ce point »), dénonce avec aplomb « l’immaturité» du gouvernement dans le conflit.
Un naturel qui est aussi une affaire de gènes. Car il est né dans une famille de journalistes: son grand-père, son père, sa mère, son grand frère, et même son parrain et sa marraine… Son père, Christian, fils de Roger, grande figure du «France-Soir», a travaillé trente-cinq ans dans ce journal avant de partir en retraite. Sa mère, elle, y signe toujours. Quand elle ne rédige pas, comme ces temps-ci, les mots d’absence pour le lycée de son fils…
Un enfant de bonne famille des meilleurs lycées parisiens comme porte-parole du mécontentement des jeunes? Cela peut faire sourire et Victor Colombani en a conscience. À Henri-IV, ils ne sont que… quatre élèves, dont lui, à se mobiliser! Mais selon lui, «ça me permet de voir ce qu’est l’élitisme à la française et de le revendiquer pour les autres». Et puis il ne veut pas rester enfermé dans la «tour de verre» de son lycée. Avec l’UNL, il circule beaucoup dans les établissements scolaires.
Si Victor Colombani apprend vite, c’est aussi parce qu’il a déjà une longue carrière militante derrière lui. À la maison, on parlait beaucoup de politique. Première manifestation à 8 ans avec ses parents contre Le Pen* en 2002. À 14 ans, il adhère au syndicat des… lycéens. Pour l’UNL, il laisse la guitare et le théâtre de côté. Mais pas sa copine… elle aussi à l’UNL. Ses loisirs? Il lit Balzac et Zola, qu’il trouve très actuels, et cite le film de Michael Moore contre la guerre en Irak, comme l’un de ses préférés. Un profil parfait pour finir en politique? Il ne dit pas non mais se limite pour l’instant à envisager des études à Sciences-Politiques. Il est de gauche, «réformiste» et contre le système capitaliste. Selon lui, on n’a pas besoin des adultes pour être sérieux même quand on a 16 ou 17 ans: «C’est paradoxal de dire, comme le fait le gouvernement, qu’on est trop jeune pour manifester et en même temps de nous faire lire la lettre de Guy Môquet*, fusillé pour son engagement à 17 ans!»
D’après Le Nouvel Observateur (28 octobre - 3 novembre 2010)
Jean-Marie Le Pen: leader du Front national (FN), parti d’extrême-droite français
* Guy Môquet: jeune militant communiste fusillé à l’âge de 17 ans par l’armée allemande pendant la 2e Guerre Mondiale. Le gouvernement de Nicolas Sarkozy a décidé que la dernière lettre qu’il a envoyée à sa famille soit une lecture obligatoire dans le système scolaire français tous les ans au mois d’octobre

RESPUESTAS

COMPRÉHENSION ÉCRITE


1. D’après le texte, est-ce que Victor Colombani est un exalté ?
  • Oui, il proteste pour tout et n’importe quoi.
  • Non, c’est un garçon tranquille et très convenable.
  • Un peu, il n’aime pas les règles, que ce soit au lycée ou en famille.
  • Le texte ne permet pas de le dire.
2. Est-ce que le fait de ne pas assister aux cours est une habitude chez Victor Colombani ?
  • Oui, c’est un très mauvais étudiant qui ne va jamais en classe.
  • Il manque de temps en temps pour sortir avec ses amis ou sa copine.
  • Oui, les cours du lycée ne l’intéressent pas du tout.
  • Non, mais ses obligations syndicales l’ont empêché d’aller en classe dernièrement.
3. Quand est-ce que la révolte des étudiants français a commencé?
  • Le 7 octobre.
  • Le 3 octobre.
  • Le 30 septembre.
  • Le texte ne permet pas de le dire.
4. Quelle est l’opinion générale à propos de l’activité syndicale de Victor ?
  • Les avis sont partagés.
  • Tout le monde pense que c’est un enfant de bonne famille qui s’ennuie.
  • Tout le monde pense qu’il a de grandes qualités comme leader.
  • Il n’a soulevé que de l’indifférence.
5. Est-ce que la mère de Victor est d’accord avec l’activité syndicale de son fils ?
  • Oui, tout à fait.
  • Non, elle pense qu’il perd son temps.
  • Non, la politique ne l’intéresse pas.
  • Le texte ne permet pas de le dire.
6. Est-ce que la majorité des élèves du lycée Henri-IV se sont révoltés contre la réforme des retraites?
  • Oui, ce sont des élèves particulièrement revendicatifs.
  • Non, très peu d’élèves ont protesté contre la réforme.
  • Non, seulement la moitié environ des élèves sont allés aux manifestations contre la réforme.
  • Victor a été le seul à se mobiliser.
7. Est-ce qu’en adhérant au syndicat Victor a dû faire des sacrifices ?
  • Non, il mène la même vie qu’avant son adhésion.
  • Oui, il a dû quitter sa copine.
  • Oui, il a dû renoncer à certains de ses hobbys.
  • Le texte ne permet pas de le dire.
8. Est-ce que Victor veut devenir un homme politique ?
  • Oui, c’est son objectif principal.
  • Non, il déteste la politique.
  • Il voudrait bien, mais il pense qu’il devra créer un nouveau parti.
  • Peut-être, mais il veut d’abord poursuivre ses études.

+EXÁMENES RESUELTOS

    No hay comentarios:

    Publicar un comentario en la entrada

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...