Sous la pression de l’Australie et des écologistes, le Japon ne tuera pas la baleine à bosse

Le Japon a annoncé vendredi qu’il renonçait à reprendre la chasse aux baleines à bosse, abandonnée depuis quatre décennies, à la suite d’une campagne de protestations internationales dirigée par l’Australie. Cette décision exceptionnelle de la part du Japon qui n’avait jusqu’ici jamais fait de concession en matière de chasse à la baleine, constitue une victoire pour le nouveau gouvernement de gauche australien du premier ministre Kevin Rudd. Pour la première fois depuis les années soixante, le Japon avait annoncé le mois dernier qu’il allait tuer 50 spécimens de baleines à bosse, une espèce considérée comme menacée par les défenseurs de la nature. Toutefois, la campagne baleinière lancée le mois dernier dans l’Antarctique va se poursuivre avec l’objectif de tuer un millier de baleines, pour la plupart de l’espèce minke, plus petites.
En Australie, l’organisation Greenpeace s’est engagée à maintenir les pressions sur le Japon, en rappelant que la flotte de l’Antarctique a toujours l’intention de tuer une cinquantaine de rorquals, le deuxième plus grand animal sur terre après la baleine bleue, que les défenseurs de l’environnement considèrent comme une espèce menacée.
«Le Japon doit rappeler sa flotte immédiatement, stopper la chasse et renoncer à tout projet de construction d’un nouveau bateau-usine baleinier», a déclaré le représentant de Greenpeace pour l´Australie et le Pacifique, Steve Shallhorn.
Le gouvernement australien a dépêché un navire de guerre désarmé et un avion de reconnaissance pour surveiller la flotte baleinière, qui sera également suivie par deux navires des associations écologistes Greenpeace et Sea Shepherd.
Le Japon contourne chaque année le moratoire international en vigueur depuis 1986 en pêchant un millier de baleines à des fins soi-disant «scientifiques».
Les baleines à bosse, protégées depuis un moratoire décrété en 1966 après des années de chasse extensive, sont réputées pour leurs chants et leurs sauts acrobatiques. Leur migration le long des côtes australiennes à la saison de la reproduction est devenue une attraction suivie chaque année par 1,5 million de touristes.
Tv5.fr 24/12/07

Compréhension du texte

1.- Indiquez Vrai ou Faux d’après le texte :
a) Il y a quarante ans que le Japon ne chasse pas la baleine à bosse. Vrai
b) Le Japon va commencer à nouveau à chasser les baleines à bosse. Faux
c) Le Japon ne pêchera dans cette campagne que 50 baleines de l’espèce minke. Faux
d) D’après Steve Shallhorn le Japon devrait détruire la plupart des bateaux baleiniers. Faux
e) La flotte baleinière japonaise sera constamment observée par plusieurs bateaux étrangers. Vrai
f) Le Japon dit qu´il chasse la baleine pour faire de la recherche scientifique. Vrai
g) On a décrété un moratoire en 1966 pour favoriser la chasse des baleines à bosse. Faux
h) Beaucoup de touristes visitent la côte australienne pour voir et écouter les baleines à bosse. Vrai

2.- Proposez un titre pour ce texte

Lexique et grammaire

3.- a) Mettez au féminin les adjectifs suivants
1.- nouveau: nouvelle
2.- australien: australienne
3.- dernier: dernière
4.- international: internationale

3.- b) Réécrivez la phrase suivante en remplaçant « Les baleines » par « La baleine »
Les baleines à bosse sont réputées pour leurs chants et leurs sauts acrobatiques.

3.- c) Trouvez dans le texte les mots qui conviennent aux définitions suivantes:
1.- Poursuite d’un animal pour le tuer: chasse
2.- Période de dix ans: décennie
3.- En danger: menacée
4.- Causer la mort: tuer

Rédaction

4.- Sujet de rédaction : L´influence de l’activité humaine sur la planète (environ 100 mots)
(Voilà quelques suggestions pour vous aider à trouver des idées : pensez à la pollution, à la déforestation, à la construction partout, à la chasse et à la pêche interdites, à la disparition d’espèces animales et végétales, à la transformation de la nature et à ses conséquences).

+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...