Apprendre une langue étrangère c'est bon pour le cerveau . PAU 2015

Exámenes selectividad francés resueltos Andalucía


Apprendre une langue étrangère c'est bon pour le cerveau - Selectividad Andalucía 2015 francés
Qui aurait cru qu'apprendre les langues était bon pour la santé ? Pourtant, le phénomène est étudié depuis plusieurs années au Canada. En étudiant un groupe de 184 patients atteints de la maladie d'Alzheimer dans une clinique de Toronto entre 2002 et 2005, le docteur Ellen Bialystok avait mis en évidence que ceux qui avaient parlé deux langues durant toute leur vie pouvaient retarder l'apparition de la maladie de quatre années par rapport à ceux qui ne parlaient qu'une seule langue. Un effet constaté même après avoir pris en considération la possible influence des différences culturelles, de l'immigration, de l'éducation, de la profession et même du genre... Les effets ainsi constatés du bilinguisme sont les plus forts en matière d'intelligence générale et de capacités à la lecture. De plus, l'étude suggère un effet positif de ce bilinguisme en fin de vie, y compris chez ceux qui ont acquis leur seconde langue à l'âge adulte : dans le groupe test, en effet, 195 ont appris une seconde langue avant l'âge de 18 ans, mais 65 l'ont apprise plus tard car des millions de personnes dans le monde acquièrent leur seconde langue tard dans la vie. Selon le Dr. Thomas Bak, l’étude montre que le bilinguisme, même acquis à l'âge adulte, peut bénéficier le cerveau prenant de l'âge. Reste à savoir si apprendre plus d'une langue supplémentaire aurait des effets encore plus bénéfiques, et si la pratique active de la seconde langue est également un facteur à prendre en compte... Mais dans tous les cas, apprendre une autre langue, c'est bon pour le cerveau
L’Obs 04.06.2014 (texte adapté)

RESPUESTAS

A. COMPRÉHENSION

A.1. (2 points) Dites si c’est VRAI ou FAUX. Justifiez votre réponse en vous servant du texte :
A.1.1. (0.5 p.) Le phénomène a été étudié récemment.
A.1.3. (0.5 p.) Un petit nombre de personnes acquièrent la seconde langue tard dans la vie.
A.1.4. (0.5 p.) Le bilinguisme, pour avoir des effets positifs, doit être acquis pendant la jeunesse.

A.2. (1 point) Répondez avec des éléments du texte à la question suivante :
Est-il vrai que même si les gens sont âgés, le bilinguisme a un effet positif sur le cerveau?

A.3. Lexique (1 point)
Cherchez dans le texte les synonymes de :
Cherchez dans le texte les antonymes de :

B. GRAMMAIRE

B.1. (0.5 p.) Mettez au futur :
Selon le Dr. Thomas Bak, l’étude montre que le bilinguisme, même acquis à l'âge adulte, peut bénéficier le cerveau prenant de l’âge.
Les effets ainsi constatés du bilinguisme sont les plus forts en matière d'intelligence générale et de capacités à la lecture.
Pourtant, le phénomène est étudié depuis plusieurs années au Canada.
Le docteur Ellen Bialystok avait mis en évidence que ceux qui avaient parlé deux langues durant toute leur vie pouvaient retarder l'apparition de la maladie de quatre années par rapport à ceux qui ne parlaient qu'une seule langue.

 

C. EXPRESSION

Sur le sujet proposé ci-dessous faites une rédaction de 80 à 120 mots :
Croyez-vous que savoir plusieurs langues peut avoir une réelle influence sur certaines maladies mentales chez les personnes âgées ? Justifiez votre réponse.

+Exámenes selectividad 2015 Andalucía francés resueltos

+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...