Qui va sous la table? - PAU 2014

>Exámenes selectividad francés Madrid resueltos


galette de l'ÉpiphanieLe 6 janvier, il est de tradition de fêter la visite des rois mages à l’enfant Jésus et de partager la galette de l’Épiphanie pour désigner le roi.
Cette fête trouverait son origine dans les saturnales de l’époque romaine, fêtes données en l’honneur de Saturne qui consistaient à tirer au sort* un roi bouffon à qui on accordait le droit suprême sur les maîtres et les esclaves. Les festins se multipliaient alors en son honneur. Cette fête païenne aurait-elle inspiré l’Épiphanie ?
Au Moyen Âge, il était déjà de coutume de célébrer les rois en partageant un gâteau dans lequel on avait dissimulé une fève*. Le plus jeune des enfants se cachait sous la table et désignait les convives* à qui l’on distribuait les parts. Celui qui trouvait la fève était proclamé roi. Par la suite, l’Église aurait mis un certain soin* à faire disparaître la fête….. Celle-ci fut condamnée à la Renaissance et encore proscrite sous Louis XIV par des prêtres qui réprouvaient les excès qu’elle provoquait. Les sans-culottes* la récupérèrent en fêtant le «gâteau de l’égalité».
La France se partage en deux: le Nord et sa galette à base d’un disque de pâte feuilletée garnie* de crème d’amande; et le Sud avec son gâteau des rois ou brioche des rois: une couronne de pâte briochée décorée de fruits confits.
D’après Caroline Mignot
Régal, décembre 2011, nº44
* tirer au sort : choisir au hasard pour effectuer une désignation
* fève : légume sec ou petit objet que l’on place dans la galette des rois
* convives : invités qui participent à un repas
* mettre du soin à : s’efforcer de
* sans-culottes : lors de la Révolution française, les révolutionnaires les plus ardents
* garni : décoré, rempli

RESPUESTAS

COMPRÉHENSION ÉCRITE


1. Dites si c’est vrai ou faux, d’après le texte. Vous devez justifier obligatoirement votre réponse avec des phrases du texte.
a) Au Moyen Âge, on introduisait déjà une fève dans le gâteau des rois.
b) En France, le gâteau des rois est partout le même.

2. Expliquez en deux ou trois lignes et avec vos propres mots le sens de la phrase suivante :
« Les sans-culottes la récupérèrent en fêtant le « gâteau de l’égalité » » (ligne 12-13).


3. a) Donnez, d’après le contexte, un synonyme, des verbes suivants : 
3. b) Donnez, d’après le contexte, le contraire des mots suivants : 
  • jeune (ligne 8) (vieux,…)
  • égalité (ligne 13) (inégalité,…)

4. a) Complétez les phrases suivantes en mettant les verbes entre parenthèses au conditionnel :
  • Tu (FAIRE) FERAIS mieux de t’excuser !
  • Si le monde était un village, on (VOIR) VERRAIT mieux l’injustice.
  • Nous (VOULOIR) VOUDRIONS présenter les résultats de notre enquête.
  • Ils (POUVOIR) POURRAIENT se moderniser un peu !
4. b) Complétez les phrases avec l’adjectif possessif qui convient (ses, vos, leurs, son) :
  • Pour progresser, apprenez de VOS erreurs !
  • Comment les parents peuvent-ils aider LEURS enfants à réussir à l’école ?
  • Suivant SON habitude, elle s’est levée très tôt.
  • La région poursuit SES efforts pour soutenir la recherche.
 

+EXÁMENES RESUELTOS

    No hay comentarios:

    Publicar un comentario en la entrada

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...