La famille: une valeur sûre . PAU francés 2010

Exámenes selectividad francés resueltos Andalucía


Tanguy - La famille: une valeur sûreEn cette époque agitée, la tendance n’est plus à l’autorité dans les familles françaises mais à la complicité. Les jeunes ne se révoltent plus systématiquement contre leurs parents. La preuve: ils quittent le domicile familial de plus en plus tard. Les conflits des générations n’existeraient-ils plus?
Il y a certes des facilités à vivre chez ses parents, mais ce n’est pas ça qui retient Benjamin, vingt-deux ans, dans son cocon familial. Il sait cuisiner, faire la lessive, gagner de l’argent. Et, pourtant, il vit depuis deux ans avec sa petite amie Magali... chez papa et maman. Pourquoi? Parce qu’il s’y sent bien.
On s’attarde en effet de plus en plus chez ses parents, l’âge moyen pour quitter le domicile familial se situant actuellement autour de vingt-trois ou vingt-quatre ans. Les filles partent en moyenne deux ans avant les garçons, ces derniers étant davantage soucieux d’acquérir une véritable indépendance économique avant de sauter le pas.
Les études qui se prolongent, les difficultés à trouver un emploi et les loyers prohibitifs ne sont pas les seules raisons qui expliquent l’hésitation des enfants à voler de leurs propres ailes…
L’heure est à la tolérance, à l’échange et au respect mutuel dans cette nouvelle structure familiale…
Nelly Brunel. http://www.diplomatie.gouv.fr Janvier 2010

RESPUESTAS

A. COMPRÉHENSION

A.1. Dites si c’est VRAI ou FAUX. Justifiez votre réponse en vous servant du texte.
A.1.1. Les familles françaises ont tendance à être autoritaires.
A.1.2. Les jeunes vivent de plus en plus longtemps chez leurs parents.
A.1.3. L’âge moyen pour partir de chez ses parents se situe aux alentours de trente ans.
A.1.4. Les filles partent plus tard que les garçons.
A.2. Répondez par des éléments du texte à la question suivante :
Pourquoi les jeunes partent-ils de plus en plus tard du domicile familial?
A.3. Lexique  
Cherchez dans le texte des mots équivalents à :

B. GRAMMAIRE 


B.1. Remplacez l’expression soulignée par le pronom correspondant: «Les jeunes ne se révoltent plus systématiquement contre leurs parents.»
B.2. Mettez la phrase suivante à la forme négative: «Il y a des facilités à vivre chez ses parents»
B.3. Mettez la phrase suivante au pluriel: «Il vit depuis deux ans avec sa petite amie»
B.4. Mettez la phrase suivante à l’imparfait: «Les études qui se prolongent (…) ne sont pas les seules rai-sons qui expliquent l’hésitation des enfants à voler de leurs propres ailes…»

+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...