Les telephones intelligents, trop envahissants? - EOI francés B2

Les telephones intelligents, trop envahissants?
L'usage excessif des iPhone et Blackberry, commence à inquiéter certaines entreprises qui n'hésitent pas à les faire interdire pendant les réunions pour que les salariés restent concentrés.
Les "téléphones intelligents", trop intelligents, seraient-ils devenus la bête noire des entreprises ? La salve est venue d'Alain Afflelou qui s'est lancé dans une diatribe pour dénoncer les BlackBerry, le 12 novembre dernier sur Europe 1. Il mettait en avant la question de la sécurité, pour les données confidentielles, ainsi que l'addiction engendrée selon lui par les BlackBerry. Décision a été prise de les remplacer par un ordinateur portable, alors que c'est lui-même qui les avait introduits au sein de sa société, il y a un an.
Sans aller aussi loin qu'Alain Afflelou, des entreprises ont déjà commencé à les interdire pendant les réunions, pour que leurs salariés restent concentrés. Si pour le moment aucune étude sérieuse n'a été faite sur les dangers de ces supers téléphones au travail, Bernard Salengro, médecin du travail et membre de la CFE-CGC, la Confédération française de l'encadrement, joint par TF1 News, reconnaît plusieurs remontées de témoignages de la Médecine du travail qui confirment une dépendance à ces appareils. Il met en avant le manque de dialogue et le stress. Stress engendré, entre autre, "par le manque de séparation entre vie privée et publique". Il ajoute :"Les employés sont soumis a une pression permanente, ils ne se déplacent plus pour parler à un collègue mais communiquent uniquement par portable mobile. Il n'y a aucune pause pour le cerveau qui n'a pas été construit pour ce rythme là".
Virginie Govaere, chercheuse à l'INRS, dans le département "Homme au travail", rechigne à parler d'addiction mais constate qu'il y a "une segmentation de l'activité : ces outils, ultra-performants, nous interrompent, demandent des décisions rapides sans le temps de la réflexion et à chaque interruption demandant un effort de reconcentration".
D'autres pays ont commencé à s'alarmer de ce phénomène. Le site BusinessMobile.fr rapporte que le phénomène d'addiction aux terminaux BlackBerry inquiète les autorités canadiennes. Selon Reuters, Richard Fadden, ministre adjoint de la Citoyenneté et de l'Immigration au Canada, a envoyé une consigne à ses employés pour appeler à un usage raisonnable du terminal. Dans sa lettre il recommande à ses équipes d'éteindre leur appareil entre 19h et 7h ainsi que le week-end et en période de congés.
D'après le journal britannique Independent on Sunday plus d'un tiers des utilisateurs de BlackBerry au Royaume-Uni, montrent des signes d'addiction presque semblable à des symptômes de l'alcoolisme. Aux Etats-Unis, certaines entreprises auraient déjà fait l'objet de plaintes de la part de leurs employés qui les accusent d'être directement responsables de leur divorce. Le Blackberry plus fort qu'une maîtresse ? 
Source: ©  TF1 News le 19 novembre 2009


COMPRÉHENSION ÉCRITE 

1. Dites si les phrases suivantes sont vraies ou fausses. Justifiez les REPONSES FAUSSES.
1. Afflelou vient de prendre une décision qui va contre ce qu’il avait instauré auparavant.
2. Les dangers de ces appareils sont bien connus.
3. L’utilisation du portable nous évite de nous déplacer. Il nous facilite la vie.
4. Moins on met de temps pour communiquer, plus on est stressés.
5. Virginie Govaere affirme qu’il s’agit là d’une addiction.
6. Au Canada, c’est obligatoire d’éteindre ces appareils douze heures par jour.
7. Des statistiques démontrent que le BlackBerry est aussi dangereux que l’alcool.


2. Trouvez dans le texte un SYNONYME des mots suivants.
1 accaparant 4 invoquer, alléguer
2 confirmer 5 fractionnement
3 contacté 6 répugner

 

 

CORRIGÉ


+EXÁMENES RESUELTOS

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...